Accueil > Toute l'actualité > Actualités > Contribution du CESE au Tour de France de l'égalité
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo

Commentaires

A quand de vraies sanctions et une vraie transparence ?

Depuis le 1er janvier 2012, les entreprises de plus de 50 salariés sont supposées publiées sur le site internet une fiche de synthèse reflétant l'état des lieu en matière d'égalité (salaire moyens par catégorie professionnelle, taux de promotion... voir L. 2242-3 du code du travail)
Combien le fond ? très peu
Quelle sanction ? aucune !
Une sanction administrative recouvrée chaque mois jusqu'à la publication de ce document serait particulièrement dissuasive et renforcerait la transparence que chacun appelle de ces vœux.

Les entreprises de plus de 50 salariés ont l'obligation de négocier un accord ou d'établir un plan d'action.. mais pas de le respecter !
Elles peuvent également prévoir des action qui n'ont aucun effet sur la rémunération (notamment) en toute impunité
En effet, l'inspection du travail peut sanctionner l'absence de plan, un plan qui n'a pas d'action, d'indicateur ou d'objectif de progression, mais pas un plan non respecté ou la reconduction d'une action qui n'a pas fait avancé la situation des femmes.
On a du papier... mais pas de concret....

A quand une sanction administrative pour non respect d'un accord ou d'un plan, ou pour reconduction d'une action qui n'a pas eu d'effet ?

Il faudrait aussi penser au phénomène d'entreprises de moins de 50 salariés mais appartenant en fait à un groupe...
ce morcèlement conduit à faire échapper des entreprises à toute sanction par ce phénomène.
il est dommage d'avoir restreint l'assujettissement aux entreprises de plus de 50 salariés et non au entreprises appartenant à un groupe de plus de 50 salariés... (puisque l'on a ouvert les accord de groupe à la problématique de l'égalité professionnelle)

Egalité et inclusion

Merci d'abolir l'écriture inclusive d'hypocrite extraction comme le souligne le récent rapport sur les déserts médicaux qui truffé d'illisibilités inclusives ne s'offusque pas d'écrire "sage-femme" sans se préoccuper d'inclure les hommes qui pratiquent ce métier....

réponse

un homme qui pratique ce métier est aussi un "sage-femme"

Archives