Accueil > Travaux > Saisines en cours > Combattre l’isolement social pour plus de cohésion et de fraternité
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 24/05/2016
Date du vote 28/06/2017
100%
L’isolement social concerne plus de 5,5 millions de personnes, soit plus d’une sur dix en France. Il constitue un enjeu majeur pour la cohésion sociale. Ses causes immédiates font interagir de nombreux facteurs (vieillissement, précarité, éloignement…),  mais il est, au-delà, la marque de changements plus profonds. Comprendre les mécanismes de l’isolement, c’est donc, pour le CESE, s’interroger sur les grandes évolutions dans lesquelles il s’inscrit, intervenues dans le travail, l’économie, la famille, l’habitat, les appartenances, l’engagement...
 
Lutter contre l’isolement social implique une action transversale : elle impose de faire appel à un nombre important d’intervenant.e.s, de susciter des dynamiques collectives et des complémentarités entre les professionnel.le.s, l’entourage, les volontaires. Autant de modalités nouvelles d’organisation et de gouvernance qui, dès lors qu’elles sont intégrées par les acteur.trice.s impliqué.e.s, peuvent constituer des leviers sans équivalent pour retisser les liens.
 
La pauvreté relationnelle est à la racine du sentiment douloureux de ne pas ou plus compter ni peser dans le cours des choses. La mobilisation contre l’isolement social est une urgence pour la cohésion de notre pays et une politique assumée de fraternité Républicaine.
 

Auditions de M. Didier LESUEUR, Directeur général de l'Observatoire national de l'action sociale (ODAS) et de M. Benoît CALMELS, délégué général de l’Union nationale des centres communaux de l’action sociale (UNCCAS)

Auditions de Laurence ROSSIGNOL, Ministre des familles, de l'enfance et des droits des femmes (sous réserve de confirmation), de Jérôme VIGNON, Président de l'ONPES et d'Alain MERGIER, sémiologue et sociologue de la fondation Jean Jaurès

Auditions de Mme Sandra HOIBIAN, Directrice du pôle évaluation et société au CREDOC et de M. Pierre-Henri DAURE, Directeur de la Fédération dijonnaise des oeuvres de soutien à domicile

Fin de l'examen, en première lecture, du projet de rapport

Début de l'examen, en seconde lecture, du projet de rapport

Fin de l'examen, en première lecture, de l'avant-projet d'avis

Début de l'examen, en seconde lecture, de l'avant-projet d'avis

Articles liés

  1. Aller à la page 1
  2. Aller à la page 2
  3. Aller à la page 3
  4. Aller à la page 4
  5. Aller à la page 5